conjugaison des verbes

accélérer, comprendre, se mobiliser, conjuguer des verbes, conjuguer des parties de corps le matin, aller mobile au bout de la vie, se lever du sol froid et commencer à conjuguer ses verbes, chaque jour et chaque soir, se lever pour conjuguer des sons dans la vie, regarder les traces blanches dans le ciel, toucher les peaux, surtout conjuguer les verbes vers l’extérieur, tous les verbes, toutes les fois, et courir, dépasser son ombre, accélérer, comprendre, se mobiliser, s’être levé du sol froid, avoir noté les mots à conjuguer sur ta peau aujourd’hui, trouver le mot-sillon qui mène au bourdonnement chimique, s’être levé penché-courbé-digne, s’être mobilisé avec des verbes, renifler, sortir un mouchoir, se moucher, faire des verbes d’action avec ton corps, ce qui est respiré est derrière toi, c’est déjà ça, n’oublie pas que les poumons gèrent leurs stocks, ils sont élastiques, ils foncent droit devant, et toi lève ton corps, endors-toi en conjuguant des verbes, dépose un baiser sur le front de l’enfant, chaque soir et chaque nuit, avec tes poumons, note les transformations, écris la liste de tous les mouvements, l’enfant sous tes lèvres chaque soir dans tes pensées, qui faisait des verbes avec son corps, qui expulsait du souffle vers l’extérieur, maintenant tu déposes un baiser sur son front, une petite silhouette en mouvement sur tes lèvres, fais craquer tes os, expulse l’air à partir du sol froid, ensuite lève le corps et mobilise-toi, tous les jours, un baiser et un verbe, cristallise des séries de mouvements brefs, fais-le plusieurs millions de fois par jour, vers l’extérieur, toujours vers les traces blanches dans le ciel, et l’enfant en mouvement, un baiser sur sa tête, lui parler en verbes purs, sans accords, sans pronoms, accélérer, comprendre, se mobiliser — réveille-toi profondément, et cours fort fort fort devant ton ombre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *